Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog à Fen

Marvel Heroes: Présentation

29 Octobre 2010 , Rédigé par Fencig Publié dans #Jeux de Plateau

marvelheroes

Attention la suite de cet article concerne ceux qui aiment les cris de guerre du style :

 Avengers Assemble !!!

It's clobbering time ! 

Flame on !

 

Pour les amateurs de:

"Montjoie, Saint-Denis !",

"Banzaï" et autres "Recoooo" merci de cliquer sur la catégorie wargame.

( là ->)

 

 

 

  Marvel Heroes est un jeu de FFG, l'un des meilleurs si ce n'est le meilleur éditeur de jeux de plateau, et traduit/distribué dans nos contrées francophone par Asmodée, gage de qualité quand on sait que ces derniers sont derrière " les chevaliers de la table ronde" et "la guerre de l'anneau" par exemple.

  Comme son nom l'indique Marvel Heroes se propose de nous faire revivre les histoires de super heros qui ont baigné notre enfance dans les vieux mensuels de BD cheap sauce Strange and co... A l'époque fallait etre un sale geek pour s'intéresser à ce genre de trucs, mais maintenant que le cinéma s'est emparé du thème avec succès ( Spiderman, Les 4 fantastiques, Iron man, Hulk etc...) c'est la mode même chez nous.

  Alors, tant qu’a surfer sur cette vague autant le faire avec classe et c’est ce que fait ce jeu en nous présentant un matériel d’une qualité à faire pâlir la concurrence.

Bon, là çà fait carrément pub pour bagnole ( enfin presque parce ce que vos esprits affûtés auront noté qu’il manque le qualificatif « Suréquipé » pour jouer dans cette catégorie) alors voyons de plus près ce qu’il y a dans la grrrooooosssssse boiboite…

 

contenu 1

 

Hop, petit listing rapide du contenu :

_ 20 figurines ( 16 Héros et 4 Arch-ennemis)

_ 1 plateau de jeu représentant Manhattan

_ 4 cartes d’Equipes

_ 20 cartes Personnages

_ 50 cartes Ressources

_ 50 cartes Criminels

_ 10 cartes Scénarios

_ 36 cartes gros titres

_ 24 cartes histoire

_ 12 cartes plan diabolique

_ 12 cartes amélioration d’équipe

_ 8 dés spéciaux

_ une cinquantaine de marqueurs

_ un livre de règles en couleur.

 

Bref, c’est plein à craquer de beau matos tout luxueux.

contenu 2

 

  Donc la boite en elle même inspire le respect par sa taille, sa robustesse et son poids, et est carrément canon, une sorte de valkyrie des boites de jeu quoi. Dans ma ludothèque seule sa petite sœur de la guerre de l’anneau joue dans la même catégorie.

 

Première excellente surprise les 20 figurines présentes sont d’une sculpture très agréable, solides et correctement peintes.

interieur 1

 

  Deuxième excellente surprise les cartes, qu’il s’agisse des cartes de personnages ou des cartes de jeu sont magnifiques et d’une grande qualité elles aussi.

alliés 1

ennemis 1

 

  Troisième excellente surprise la carte est grande, solide et aux couleurs pastels/délavées.

plateau figs 1

  Oui, oui, les couleurs délavées c’est une excellente surprise. Tout simplement du fait qu’il s’agit visiblement là d’un clin d’œil aux vieux comics des années 70-80, imprimés sur du papier « pulp » de qualité pour le moins discutable et qui donnaient tous cette impression d’encrage « passé ». Pour tous ceux qui, comme moi, entassent encore des tonnes de ces vieux trucs dans un grenier ou au fond d’un garage, l’ambiance nostalgique est assurée.

  Bon, évidemment la taille de la carte et la présence même de figurines sont discutables dans ce jeu, comme nous le verrons par la suite. Mais bien qu’un poil superflues, elles contribuent grandement à l’ambiance et en plus elles ont une sacrée gueule une fois misent en place… Et quand on est geek on se surprend même à mater la carte de plus prêt, le concepteur étant même allé jusqu'à indiquer, dans les différents quartiers, les repères correspondants à des lieux « mythiques » de l’univers Marvel ( genre l’appartement de spiderman, etc…).

 

Moins bonne surprise le livret de règles. Je ne sais pas si cela vient de la traduction Française ou si l’original était déjà pénible, mais elles sont plutôt lourdingues pour un jeu de plateau. Bon, attention hein, j’ai bien écrit « pour un jeu de plateau ». Parce que des wargamers se les enfileront en baillant et seront capables d’expliquer le jeu aussitôt après. Mais pour un public platoïste ( oui, à partir de maintenant ce mot existe. Voilà… C’est comme çà) ça laisse une impression de règles obtuses pouvant parfois ( souvent ? ) prêter à confusion.

 

Bon alors ? C’est quoi le principe de ce jeu ?

  Et bien au niveau du système c’est à la fois un jeu de gestion de ressources ( gestion de l’équipe de héros mais aussi de l’arch vilain contrôlé) et un jeu de combat tactique. Enfin… Je vois déjà des wargamers qui bavent là… Arrêtez tout de suite, c’est dégoûtant… En plus vous vous excitez pour rien : quand je dis combat tactique çà tient plus de magic/heroquest que de squad leader ( oui, je mets pas de majuscule à squad leader… C’est comme çà aussi…) ou même de marvel heroclix.

 

Voyons donc le système de jeu de plus près.

Chaque joueur va contrôler une des quatre équipes de héros présentes ET l’Arch-ennemi de l’équipe à sa gauche.

Avengers

Cà déjà c’est bien sympa, d’un coté on gère ses petits bonhommes en collants, de l’autre on essaye de pourrir ceux du copain d’a coté.

 

Le tour de jeu s’articule donc, pour chaque joueur, autours de deux grandes phases principale.

      1)    La phase de planification.

C’est durant celle ci que l’on va dépenser des jetons d’activation en vue, comme leur nom l’indique, de pouvoir activer une partie de ses héros durant ce tour. En effet chaque personnage de l’équipe coûte plus ou moins de points à rendre disponible pour aller casser la tête aux méchants et ce en fonction de sa puissance ( initiale ou actuelle si le personnage est « monté de niveau »). Activer Daredevil ou Cyclope ne coûtera initialement qu’un point, alors que Hulk ou Thor coûteront 3 points des le départ.

C’est aussi durant cette phase que l’on va analyser les différents challenges sur lesquels nos amis aux collants fluos vont pouvoir intervenir et, tant qu’a faire, établir une ou plusieurs stratégies afin d’essayer d’envoyer les héros sur les missions qui leur conviennent le mieux. Attention à ne pas succomber au terrrrible Analysis Paralysis durant cette phase.

2)      La phase d’action

Cette phase est divisée en 5 rounds :

_ mouvements des héros activés sur la carte.

_ tentative de résolution des challenges

_ possibilité d’acquérir une carte ‘histoire’

_ possibilité de soigner un héros blessé

_ possibilité d’utiliser une capacité spéciale d’un héros

Le round le plus important de cette phase sera généralement le deuxième.

C’est en effet lors de la tentative de résolution des challenges que se déroulent les bastons à base de « mon super poing dans ta vilaine tronche ».

Tant qu’a faire, autant examiner ce round en détail.

Chaque challenge est caractérisé par son type ( Danger, Crime ou Mystère), son niveau de difficulté, sa valeur en points et la compétence de héros impliquée.

En effet chaque héros est doté d’une valeur dans les type Danger, Crime et Mystere, le rendant plus ou moins apte à intervenir sur ce type de challenge, mais en plus d’une ou plusieurs compétences renforçant encore son potentiel sur certaines interventions.

FF

Et, selon l’aptitude du héros par rapport au challenge qu’il essaye de résoudre, ce dernier sera résolu ( ou pas) avec plus ou moins de difficulté. Allant de la promenade de santé sans supervilain au pire cauchemar ou Ultron et le fléau décident de se donner la main pour claquer votre chouchou, et ce en fonction, non seulement des jets de dés du héros impliqué ( avec éventuellement un copain en support) mais aussi des cartes d’opposition jouées par les autres joueurs ( les salopios…)…

 

Bon, voyons de plus près comment nos supermen se lattent à coup d’autobus et autres rafales d’énergie. Apres tout on a acheté le jeu pour çà ( dites pas le contraire bande de gros menteurs…).

A la base chaque personnage, héros ou vilain, est doté de trois modes de combat différent qui sont chacun caractérisés par des valeurs différentes dans trois scores : Attaque/Défense/Tactique. A cela s’ajoute éventuellement des capacités spéciales utilisables en combat.

Généralement ces trois attaques correspondent à un mode de combat tres offensif, un mode tres défensif et enfin un mode que l’on qualifiera de tactique ( dans le sens, utilisation du terrain, observation de l’adversaire etc…).

MK

Par exemple notre copain Spiderman a les trois modes de combats suivantes :

_ Offensif : Force d’araignée : Attaque 4 / Defense 1 / Tactique 3

_ Defensif : Monte en l’air : Attaque 2 / Defense 4 / Tactique 3

_ Tactique : Tisseur de toiles : Attaque 2 / Defense 2 / Tactique 4

Et un pouvoir spécial utilisable durant le combat : Sens d’araignée qui lui permet d’essayer d’esquiver des touches.

Le mode de combat adopté est choisi en secret par les joueurs et révélé simultanément au debout de chaque round de combat.

Une séquence de combat est divisée en rounds successifs chacun divisé en 3 phases :

_ La phase d’attaque du personnage ayant l’initiative :

            L’attaquant lance un nombre de dés égal a sa valeur d’attaque, le défenseur fait de même pour sa valeur de défense. Si le jet de l’attaquant est supérieur ou égal à celui du défenseur il lui inflige un point de dégâts.

_ La phase d’attaque de l’adversaire

            Voir ci dessus en inversant les rôles

_ La phase tactique

            Chaque combattant lance un nombre de dés égal à sa valeur tactique. Le gagnant infligeant une blessure à son adversaire en plus de s’emparer de l’initiative pour le round suivant.

Et on recommence jusqu'à ce qu’un des adversaires soit KO.

Ce système est génial en terme de tactique et de bluff.

  Chaque personnage ayant des types d’attaques différentiels, des pouvoirs pouvant agir sur le combat et éventuellement des alliés ou des cartes pouvant agir en support, les combats sont très intéressants, généralement très différents et souvent tendus. Bon évidemment Electra vs Venom çà va pas faire un plis, mais faudrait pas pousser le bouchon trop loin non plus hein Maurice…

xmen

Et comme le boulot a été plutôt bien fait au niveau de la personnalisation des heros/vilains on reconnaît chacun d’entre eux sans trop de problème au niveau de leurs modes d’attaques/pouvoirs.

 

Bluff + Tactique + Tension + bon systeme = Fatality combo ( ouais je cause Djeunz).

  C’est vraiment, à ce jour, un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, système de combat que j’ai vu dans un jeu de plateau.

Bon ensuite il faut savoir que le jeu ne se limite pas à cela, il y a les arch-ennemis qui font rien qu’a vous embêter avec leurs plans machiavéliques, les cartes d’histoire qui vous permettrons d’améliorer votre équipe etc…

Ajoutez à cela une dizaine de scénarios ( conditions de victoire) différents et vous tenez un Hit à la rejouabilité certaine.

  Bref un super jeu que tout le monde adore à la maison ( Même Fenciloutte qui s’éclate avec les x-men…).

 

 

aplausos

_ Le Thème

_ La qualité du matériel

_ Le systeme de combat

 deprime-triste-29423

_ Un livret de règles parfois maladroit

_ Pas d'aide de jeu

_ Je sais pas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

monsieur jim 25/09/2013 17:57

Ahahaha !!! Y'a pas du mec qui exhument un sujet du quaternaire, là ?
Bon, je suis intrigué par le sus-cité Marvel Heroes. Mais, impossible de mettre la main sur un pdf de la règle en VF (vu qu'Asmodée à pas l'air d'assumer cet ancien rejeton hors catalogue
désormais). Tu aurais ça mon bon Fen ?

Et me sors pas un truc du genre "T'as pas un doc de regle à finir d'écrire toi ?" sinon ça fera pleurer mes yeux... snif... :(

Fencig 25/09/2013 21:39



Faut que je cherche.


Sinon, t'as pas un doc de regle à finir d'écrire toi ?


Genre pour le Hit 2014 du wg de combat tactique post 45...