Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog à Fen

Les Suivants et les NPC dans D&D B/X

24 Septembre 2010 , Rédigé par Fencig Publié dans #Donjons & Dragons

 

D&D  

Retainers, Hirelings, Specialists and Mercenaries, Non-Player Characters même combat ?

 

Pas si sur...

 

 

 

  Dans l’article présentant la création du groupe d’aventuriers qui allait explorer le module B1 ( là:  Donjons et Dragons, le groupe d'aventuriers.  ) j’indiquais que je ne voulais pas de « suivants » au niveau 1.

Ce à quoi « Phersu » répondait fort à propos :

« Ah, mais c'est quand même très utile d'avoir des suivants dès le Niveau 1 si on veut survivre. Thorgrim et Fergus ne peuvent pas servir de boucliers tout le temps à Lila et Mawa !

J'ai l'impression que les Henchmen sont indispensables pour les bas niveaux, mais on peut les payer en intéressement du trésor (plus primes à la famille en cas de décès) ? »

Levant ainsi le voile sur une grosse confusion du monde de D&D/AD&D.

Les fameux Henchmen et la notion de NPC.

Alors commençons par définir ce dont on parle.

 

1)      Les règles concernées sont celles de D&D B/X

2)      Ce que j’appelle suivants sont les Henchmens/Hirelings de la boite Basic et sont traduits par « serviteurs » ( j’aime pas, ce ne sont pas des valets) dans la version Française de cette boite.

3)      Les spécialistes et mercenaires sont introduits dans la boite expert.

4)      Les NPC sont des Personnages ( au sens aventuriers) sans joueurs et non pas une catégorie générique qui engloberait toute créature vaguement humanoïde gérée par le DM telle qu’on la trouve dans AD&D.

 

 

Alors le livre de base de la version B/X nous apprends qu’un  « Suivant» est :

« Un individu dont les services sont loués par le personnage du joueur (PJ) pour l'aider dans le cadre d'une aventure… »

Il s’agit donc d’une sorte de mercenaire qui sera au service d’ UN des personnages joueurs et non pas du groupe dans son ensemble.

 

Le module B1, qui tout comme le B2 peuvent clairement être perçus comme des modules d’introduction contenant de plus des paragraphes de regles et d’explications n’ayant pas pu trouver leur place dans le livre de base, précise même que les suivants sont « des personnages qui servent par admiration ou loyauté ».

Ce qui renforce encore cette notion d’allégeance à UN des personnages joueurs.

 

Premier déséquilibre des suivants dans les premiers niveaux : ils renforcent très fortement la puissance d’un des joueurs par rapport au groupe en cas de rapport de force.

Mais il y a encore plus gênant : Même si leur rémunération est clairement à la charge du joueur qui les a recrutés, les suivant comptent pour ½ part dans le partage des points d’expérience.

Ils accentuent donc encore le déséquilibre de montée en puissance entre les joueurs en ayant embauchés et ceux qui ne l’ont pas fait.

Ces derniers sont lésés d’une partie des xp qui devraient leur revenir et qui à la place vont servir à rendre plus puissantes les ressources d’un autre joueur.

Et même dans le cas éventuel ou un suivant quitterait un personnage joueur ( suite à un jet de moral raté, un mauvais traitement, une prise de risque abusive, une trahison ou un simple raz le bol) ce dernier n’en sera aucunement pénalisé.

Le tout pour un coût dérisoire ( d’ailleurs non renseigné dans les règles)

Bref, le beurre et l’argent du beurre.

 

Les règles de base de D&D B/X conseillent même fortement de ne pas employer de suivants au départ et, au cas ou les joueurs seraient trop faibles ou trop peu nombreux, de plutôt leur permettre de jouer plusieurs personnage chacun.

 

C’est la raison pour laquelle je préfère nettement aux premiers niveaux l’emploi de NPC, qui sont je le rappelle des aventuriers sans joueurs, qui seront dans les fait des associés de l’ensemble du groupe et non pas d’un personnage en particulier.

 

Nous avons donc trois grand types d’aide possible : Les suivants, les NPC et les spécialistes.

 

   Voyons un peu comment tout cela fonctionne dans D&D B/X Fenmode.

En premier lieu le livre de base est trop léger sur la gestion des suivants et il est indispensable de se référer aussi au module B1 pour en avoir une vision plus précise. Encore que, même dans ce module on passe allégrement de la notion de NPC associé du groupe à celle de NPC servant un joueur pour une rémunération et par opposition au suivant servant un joueur par admiration. Bref, on sent, selon les paragraphes, l’influence ou plutôt l’origine commune D&D/AD&D dans son livret bleu ( Holmes).

 

   I]  Les NPC

Ce sont donc des associés du groupe, pouvant cependant avoir plus d’affinité avec tel ou tel personnage voir même au contraire être des traîtres ( voir module B2), qui auront donc droit à une rémunération et une part de trésor ( telles qu’elles auront été négociées par les joueurs mais au moins égale à celle des joueurs en cas de niveau équivalent voir supérieure si le NPC est de plus haut niveau), mais aussi à une part des points d’expérience gagnés.

Ils seront joués la plupart du temps par l’ensemble du groupe, ou répartis entre les joueurs s’il y en a autant que de ces derniers, le DM n’intervenant que si les actions que les joueurs leur font entreprendre ne sont pas cohérentes ( prise de risque insensé par exemple).

Au cours du jeu il seront amené à faire des jets de moral à chaque mort dans le groupe et/ou après chaque situation critique les concernant directement ( paralysés par un monstre, perte de presque tous les PV par un piège, sous le coup d’une malédiction etc…) en bénéficiant toutefois du modificateur de charisme du leader du groupe ( le « Caller » dans D&D basic).

En cas d’échec il quitteront l’aventure des que possible.

A la fin de l’aventure, sauf exception ( campagne dans laquelle ils sont partie prenante etc…), ils s’en iront de leur coté.

  Cependant, si un NPC est d'un niveau strictement inferieur à celui des joueurs et qu’il a des raisons d’établir un lien de loyauté avec un personnage joueur en particulier ( de par son comportement envers le PNJ et le deroulement de l'aventure) il y a 20% de chance que ce NPC puisse devenir un suivant du dit joueur si ce dernier le souhaite. Sous réserve bien entendu que le moral du NPC n’ai pas flanché au cours de l’aventure.

Les chances de trouver des NPC à recruter et la création de ces derniers sont indiquées dans le module B1 ou l’on bénéficiera d’une liste de personnages pouvant indifféremment être employés comme NPC ou suivants.

La gestion de leur recrutement ( tableau de réaction dans le livre de base) est faite avec le meilleur modificateur de charisme du groupe.

A noter que les NPC peuvent être d’un niveau supérieur à celui des joueurs.

 

   II]  Les Suivants.

 Ils ne sont éventuellement disponibles qu’une fois que les joueurs ont atteint le 3eme niveau ( sauf cas d’un NPC devenant un suivant voir plus haut).

Pour en recruter on utilise encore une fois les règles données dans le module B1 en comptant qu’a partir du moment ou les PJ sont niveau 3+ les NPC recrutables peuvent être embauchés en tant que suivants si les joueurs le souhaitent ( et que le NPC est d'un niveau inférieur à celui des joueurs).

Un suivant ne peut jamais être d’un niveau supérieur à celui du joueur l’employant.

Si plusieurs joueurs veulent recruter le même suivant alors un jet de dé déterminera l’ordre des tentatives.

Le cout d’emploi d’un suivant est de 10 pieces d’or/niveau/jour en temps normal et de 100PO/niveau/jour lors des aventures ou d’une part ( = part de l’employeur / nb de suivants +1) de l’or gagnés par l’employeur au cours de l’aventure.

Un suivant compte pour ½ part lors du partage des points d’expérience, et progresse donc généralement moins vite que les NPC ou les joueurs.

Un suivant est joué par le joueur l’employant et seule une situation « extraordinairement dangereuse » aura pour conséquence de lui faire faire un jet de moral au cours de l’aventure.

A la fin de chaque aventure chaque suivant doit faire un jet de loyauté ( moral) pour savoir s’il continue à servir le personnage joueur.

Les modificateurs sont les suivants :

+ Bonus de charisme du PJ

+ 1 si il n’a jamais été en danger ( pas de perte de PV, pas de JdP etc…)

+1 s’il a droit à une part de l’or gagnés par son employeur

+1 s’il a obtenu au moins un objet magique

+1 s’il a été traité très favorablement

-1 s’il a été en grand danger ( situation extreme, passé à deux doigts de la mort etc…)

-1 s’il a perdu un objet magique ( y compris consommation de potion, lecture parchemin etc...)

-1 si un autre suivant du même personnage joueur est mort dans l’aventure

-1 s’il n’a pas été traité équitablement.

 

   III] Les Specialistes et autres mercenaires.

Ils sont parfaitement décris dans les regles expert et leur gestion ne porte pas vraiment à confusion.

Tout juste est il utile de rappeler que ce ne sont pas des aventuriers ( avec ou sans joueur)  et qu'ils ne s'aventureront donc pas dans les donjons avec les personnages des joueurs.

 

Voilà, avec tout cela j'espère que l'utilisation des Suivants et des NPC est à peu près claire.

Vous en aurez d'ailleurs un exemple dans les compte rendus de partie postés sur ce blog.

 

 NPC

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article