Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog à Fen

L'Alignement dans D&D B/X

29 Juin 2012 , Rédigé par Fencig Publié dans #Donjons & Dragons

D&D

Fencinou : « Dis papa, c'est quoi l'alignement dans Donjons et dragons ? »

Fencig : «... »

Fencinou : « Dis papa, c'est quoi l'alignement dans Donjons et dragons ? »

Fencig : «..»

Fencinou : « Dis papa, comment on fait les bébés ? »

Fencig : « Alors, tu vois, l'alignement...»

      

 

Bon... Vous l'avez compris... L'alignement dans D&D, et BX n'y fait pas exception, c'est un peu galère à expliquer.

Enfin... C'est surtout source de discussions à n'en plus finir, chacun ayant sa vision de ce que cela recouvre.

Et il faut bien avouer, qu'au moins jusqu'à la V4 de D&D, les textes de règles décrivant cette spécificité Donjonnesque sont pour le moins sujets sujets à interrogation ( voir à des critiques acharnées quand on rajoute la notion de langue d'alignement).

Voyons donc de plus près ce que recouvre cette notion d'Alignement dans D&d B/X.

 AL1.jpg


Il apparaît donc tout d'abord que ce qui est appelé « Alignement » serait un « mode de vie ».

Gnnnéééé ???

Mézenkor ???

 

AL2.jpg
Donc les alignements seraient des « lignes de conduite » ( Morales ? Philosophiques?) que les personnages essayent de suivre, sans toujours y arriver, quitte même à en changer au cours de leur vie ?

 

Et, comme cités dans le premier paragraphe, les trois alignements de base sont « Loyal », « Neutre » et « Chaotique ».

Bon... Là c'est clairement la merde.

Enfin, pour être un poil plus posé, quelle mouche a piqué Gygax quand il a écrit ce truc ???

Quel est l’intérêt ???

Une volonté de se démarquer de la classique morale judéo-chrétienne et de ses notions de bien et de mal ?

Ce serait étonnant vu comme le reste de D&D baigne dans ce socle moral.

Alors?

Une volonté de faire « original » qui, liée à un manque d'inspiration ( on ne peut pas être bon tout le temps), a conduit à ce concept d’opposition Loi/Chaos tout droit pompé chez les sieurs Poul Andersen et Michael Morcook ???

Ça y ressemble fort.

Mais çà n'aide pas vraiment.

Une simple opposition Bien/Mal aurait été plus simple à comprendre pour la majorité des joueurs ( supposés occidentaux et partageant le même référentiel moral).

Tiens ?

J'ai écrit « Moral ».

Ben çà alors...

C'est justement de ce dont il s'agit dans la traduction Française de la boite rouge de 82.

En effet, page B11 on trouve en titre: Moralité des personnage ( Alignement).

Et, pour enfoncer le clou, on trouve l'association de «Juste» avec «Loi».

Pour une fois que la trad est supérieure à l'original.

Ce sont donc les notions que je retiens en ce qui concerne les alignements dans D&D B/X.

L'alignement est donc la qualification de la moralité des personnages.

 

Même si par facilité d'usage je garde «Loyal» et «Chaotique», ils sont interprétés comme «Juste» et «Mauvais», en faisant l'impasse, ou plutôt en évitant d'accorder plus d'importance à la notion de loyauté au sens respect de la loi.

Ainsi un personnage «Loyal» sera tout simplement un être juste et bon ( enfin... plus ou moins hein... il ne faut pas oublier le paragraphe ou il est indiqué que le perso «essaie» de se comporter selon son alignement).

Et inversement un personnage chaotique sera un être mauvais et immoral.

Le Neutre, lui, n’étant ni l'un ni l'autre, ou plutôt pouvant être l'un ou l'autre en fonction des circonstances et de son intérêt propre. A ce sujet le fait d'être «Neutre» n'implique pas forcement une notion d'égoïsme mais bien celle d’intérêt personnel. Ainsi un animal, neutre par essence, peut tout à fait se sacrifier pour défendre ses petits. C'est son intérêt «sentimental» ( ou un instinct pour certaines espèces) mais c'est loin d'être le meilleur choix d'un point de vue «égoïste».

 

Mais alors la Loi, le Chaos, la gueguerre entre les potes à Chtulhu et ceux de Thor ?

Et ben on s'en tamponne le coquillard.

C'est bien gentil cette vision grandiloquente mais ce n'est pas important pour D&D.

Ou plutôt ce n'est pas important pour le D&D Fenmode.

" Parce que bon... Vous comprenez Mme Ginette, quand on est occupé à piller des tombeaux à la recherches de trésors et d'objets magiques, les conflits divins, çà nous passe à 100 miles..."

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Santino 03/07/2012 09:00

Pour le joueur confirmé, l'alignement est au mieux un guide pour son roleplay, quelque peu caricatural comme beaucoup de choses le sont dans D&D. D'autres jeux, comme Pendragon, ont fait bien
plus fin depuis !

santino 02/07/2012 22:10

Le chaotique bon se fout un peu des lois. Il ne les transgresse pas par méchanceté mais il est au dessus. Imagine un mec un peu dans la Lune, un gentil sourire aux lèvres, qui traverse la route en
caleçon et sans avoir conscience des feux rouges... c'est ça chaotique bon, et oui c'est très spécial ^^ On peut aussi douter sinon qu'un chaotique mauvais transgresse des lois mauvaises, mais à ce
moment, on s'inscrit dans le seul plan Bien/Mal au détriment de l'opposition ordre/chaos. En fait, l'ordre mauvais le rendra fou, à cause de sa dimension ordonnée justement !

Fencig 03/07/2012 08:06



Oui oui, nous sommes d'accord ( enfin, je crois). Mais au final dans l'optique d'un alignement incluant deux données ( Morale, loyauté) le Chaotique bon n'est pas different du neutre bon.


Ce qui lui importe c'est le bien, et si le carcan légal sert cette cause ( les lois sont justes et ceux qui les appliquent aussi) ils le respecteront. Sinon ils s'en foutent.


Et inversement le Lawful Evil comme le Neutral Evil ne respecteront les "lois" que s'ils peuvent en tirer avantage. En gros même comportement.


La difference se faire si on restreint le coté Lawful au respect de la parole donnée ( et encore). Ou là tu pourra avoir un Lawful Evil ( genre qui respectera a tout prix sa parole) bien que ce
soit limite. Et tu auras un Chaotic Good plus credible ( menteur invetéré pour retablir la justice). Mais dans ce cas inutile de mettre cette carac ( respect parole) dans l'alignment.


 



Santino 02/07/2012 18:11

Loyal mauvais est très clair pourtant. L'empereur Palpatine de Star Wars est Loyal Mauvais par exemple, car il incarne l'ordre et la stabilité, pas la destruction pour semer l'anarchie ( comme le
Joker de Batman, lui est chaotique )... OK j'arrête les exemples à la noix ^^

Fencig 02/07/2012 21:40



Le truc c'est que pour moi le loyal mauvais çà ne paut pas exister.


Si le bonhomme est mauvais il ne respectera la loi que tant qu'elle le sert ( ou qu'il est sur de se faire gauler). Sinon, des qu'elle le genera il l'ignorera.


Ton Palpatine par exemple tu crois qu'il a respecté la loi de la vieille republique pour arriver à sa place?


J'ai des doutes.


Alors certes, on peut penser qu'il respecte la loi qu'il a lui mis en effet... Mais bon... Genre c'est comme les regimes dissociés... J'ai essayé... Que pizza... Ca marche pas...


Et le chaotique bon, amha, c'est la meme chose chez les gentils.


Si la loi est juste et "humaine" il n'a aucune raison de ne pas la respecter. Ce n'est que lorsqu'elle est injuste qu'il la brisera. En fait comme un neutre bon quoi...



Santino 02/07/2012 14:50

En fait, on peut très bien être loyal mauvais et bon chaotique, puisque l'opposition bien/mal se distingue clairement de l'opposition loi/chaos, plus sociale que morale.

Fencig 02/07/2012 17:12



A AD&D oui, encore que cela se discute, le Loyal-mauvais comme le Chaotique-Bon ce sont des "alignement bizarres, un peu le cul entre deux chaises.


Mais à B/X, comme à OD&D il n'y a que les trois alignements suscités ( Loyal, Neutre, Chaotique).


C'est pour cela que j'aime bien l'alignement de la V4.


Il est logique avec ses 5 possibilités.


On y evite les trucs douteux ( CG, LE) et les machin carrement zarbi/injouables (CN).