Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog à Fen

F.A.B The Bulge. Présentation

23 Juillet 2010 , Rédigé par Fencig Publié dans #Wargames

 

BOX.jpg 

FAB THE BULGE .

LE nouveau maître étalon du wargame sur la bataille des Ardennes... 

 

  Fab the bulge est un wargame opérationnel à l'echelle de la division qui vous propose de rejouer l’offensive allemande des Ardennes déclenchée en décembre 44.

Classique ?

C’est le moins que l’on puisse dire pour le thème, mais pour le système de jeu c’est une toute autre histoire.

On ne manque pas de wargames sur cette période, mais pour la plupart, la simulation des conditions très particulières de cette opération implique énormément de points de règles restrictifs qu’il ne faut surtout pas oublier dans le feu de l’action. Des choses du genre « pas de tir d’artillerie coté US durant le premier jour de combat », telle ou telle unité présente à tel endroit ne doit pas bouger avant le deuxième jour, pour simuler la surprise par exemple. D’autres règles spéciales  simulent le mauvais temps, interdisant l’appui aérien la première semaine. D’autres règles simulent les infiltration des unités allemandes. D’autres forcent artificiellement le joueur allemand à embouteiller ( d’embouteillage au sens circulation hein… Pas pinard…) ses unités pour recréer les conditions difficiles des routes et chemins. Des règles additives gèrent les unités et/ou groupements « exceptionnels » pour tenter de recréer l’expédition de Peiper. Etc… On ne s’en sort pas.

Et bien FtB réussi le petit miracle de gérer tout cela d’une manière fluide, élégante en réaliste en 10 pages de règles, plus quelques pages pour la partie module Ardenne.

Parce que je ne l’ai pas encore dit mais cette beauté est construite sous la forme ‘Livret de règles universel’ + ‘Livret spécifique au scénario’.

On aura donc sûrement d'autres modules.

 

  Alors, avant de voir comment ce système révolutionne le wargame, voyons le contenu de la boite.

Contenu boite

 

Une grande et Magnifique carte montée.

Carte

   Certains auront déjà noté l’absence d’hexagones, il s’agit effectivement d’une carte à zone.  

Hormis l’aspect visuel souvent plus sympathique de ce type de carte ( pas de grille d’hex superposée), c’est à mon sens le choix idéal pour un terrain aussi compartimenté que les Ardennes.

Pas besoin de règles spéciales sur les embouteillages, sur d’éventuelles interdiction de passer de tel hex à tel autre etc… Le découpage des zones et la qualification de leur bordure ( riviere, ouvert ou restreint) ainsi que de leurs liaisons éventuelles ( routes, ouvert ou pont), cumulé avec il est vrai la règle de limite d’empilement et une règle sur le partage des zones d’offensive au sein du dispositif allemand,  va se charger de recréer des conditions réalistes ( et souvent historiques).

Un motif géométrique dans chaque zone ( contenant son numéro) se charge enfin de caractériser le bonus défensif accordé au défenseur en préservant et le graphisme et la lisibilité une fois les blocs posés.

 

 Nuts.jpg

Ainsi qu'une carte plus modeste et souple représentant juste la zone de Bastogne pour le scenar d’introduction ( jouable en moins d’une heure).

 

  Les blocs.

PIC-GE.jpg  PIC-US.jpg

Comme le choix de terrain à zones le laissait supposer, ici point de pions pour les unités ( quoique nous verrons plus tard…) mais des blocs.

Gros avantage le brouillard de guerre est facilement géré par le fait qu’hormis au contact ( cf en combat) l'adversaire ne vois pas ce l’unité constituée par le bloc, ni son état. La position du bloc définissant en effet ce dernier, le nombre de pas actuels étant lu en haut du bloc.

 

STEPS-QUAL-SYST.jpg

A noter l’astuce des points de couleurs représentant et le nombre de pas et la qualité des troupes qui pourra donc varier avec les pertes.

Une division fraîche peut être constitué de bleus mais devenir vétéran au fur et à mesure des pertes. Symbolisant ainsi la prise d’expérience au feu. Inversement une unité vétéran pourra éventuellement devenir bleue du fait de la perte de moral suite aux combats.

Encore une trouvaille sympathique qui permet de restituer le comportement « historique » de certaines unités au cours de cet affrontement.

 

  Les Jetons.

jetons-1.jpg  jetons-2.jpg

    Ne vous laissez pas abuser par leur modeste taille, c’est sur eux que repose le cœur du système ( et son coup de génie).

Ils sont de trois types : soutiens ( assets), évènements et actions spéciales.

 

Les fiches de gestion des renforts ( blocs et pions) classes et en couleur.

fiches-gestion-renf.jpg

 

Sans oublier des aides de jeux classiques mais de qualité, très bien synthétisées et en couleur.

 

  Le livret de règle, en couleur, très bien rédigé et organisé.

livrets

rules 1

 

Enfin, le livret spécifique à la bataille des Ardennes, en couleurs aussi, aussi beau que son frère et surtout contenant des exemples de jeu détaillés ainsi que des notes de conception très intéressantes.

rules 5

rules 6

 

Bref, un contenu luxueux ( au standard wargamistique d’aujourd’hui).

 

Voyons maintenant le ( sublime) système de jeu.

 

Bon, l’utilisation des blocs, hormis de par la possibilité de changement de qualité des unités que celui ci présente, est pour le moins connu.

Idem pour la carte à zone, ce n’est pas le premier wargame qui utilise ce genre de système.

Mais alors qu’est ce qui rend ce système génial ?

 

Les jetons.

    Toute l’originalité et la supériorité du système est là.

Ces jetons, tirés au hasard dans un pool évoluant au fur et à mesure que le temps passe, représentent des ressources que le haut commandement mettent à votre disposition durant un tour.

Que ce soit sous la forme d’appui d’artillerie ou aérien, d’unité spécialisées de « petite taille » ( bataillon de sapeurs par ex), d’évènement impactant l’opération ( Bodenplate par ex), des remplaçants pour les pertes etc…

Cela n’a l’air de rien comme çà mais c’est redoutable d’efficacité et d’élégance.

Pas besoin d’un tas de règle pour gérer la surprise, le redoutable barrage d’artillerie allemand à l’ouverture des hostilités et le manque de ressources US au départ.

Cela se règle facilement : Au premier tour le joueur allemand dispose d’une main de jetons conséquente alors que l’allié n’en a pas.

Pas de jetons = pas d’artillerie ni d’actions spéciales.

Simple et élégant, sans nécessité de retenir des tonnes de règles spéciales.

Et au fur et a mesure de la bataille les ressources US augmentent alors que les allemandes diminuent, simulant les renforts et la mobilisation des premiers et l’usure des seconds.

L’aviation allié n’est intervenue qu’a partir de telle date ?

Pas de problème, les pions de ressources simulant des frappes aérienne ne sont rajouté dans le pool allié qu’a partir de tel tour…

L’artillerie allemande a connu des problèmes de logistique lui rendant difficile de suivre l’avancée des autre unités ?

  Pas de pb une règle de recyclage des jetons d’arty spécifique simule cela.

Les nebelwerfers ont étés très efficaces et bien plus disponibles, pas de pb ils font exception a la règle suscité.

Etc, etc…

 

C’est simple, élégant et rend le jeu extrêmement fluide.

Inutile de retenir de tonnes de points de règle et quand on pioche un pion évènement que l’on ne connait pas ( ou mal) un coup d’œil dans le manuel et 10 secondes plus tard on sait parfaitement quoi en faire ( ou au moins ce qu’il fait s’il est joué).

 

Et voilà, on obtient un système qui peut se concentrer sur des unités de la taille de divisions, tout en gérant facilement la foultitudes d’unités plus petites et de supports divers qui sont intervenus dans cette opération.

 

  Pour le reste le système est tout ce qu’il y a de plus classique avec des règles pour faire sauter les ponts, les réparer, placer des unités en réserve pour exploiter une brèche ( ou en combler une), etc…

 

Petite précision le combat utilise des jets de dé avec un score à atteindre en fonction de la situation, mais là encore rien de surprenant ( modificateurs de terrain, de support, d’assaut amphibie, types d’unités etc…).

 

  Et le plus beau dans tout cela c’est que le système est suffisamment « simple » pour être utilisé en initiation avec des débutants sur le scénario Nuts ( Bastogne).

Je pense même que ce sont plutôt les wargamers chevronnés, habitués à d’autres concepts, qui risquent d’être un poil désorientés par ce système à jetons qui va les obliger à sans cesse réévaluer la situation en fonction des ressources disponibles.

C'est bien simple on se pose sans arrêt les questions qu'ont du se poser les commandants en chefs à l'époque.

L’allemand doit il employer l’artillerie à outrance, au risque d'en perdre une partie, pour progresser avant que les US se ressaisissent ou doit il ménager ses supports ?

Où les sapeurs, unité rare s'il en est coté allemand, doivent ils être déployés pour reconstruire un pont ce tour ci?

L’US doit il tenter de résister sur place à tel endroit alors que les forces en présence semblent disproportionnées ou doit il retraiter rapidement ?

Le bloc non identifié dans cette zone est il intact ou est ce les restants d’une unité déjà endommagée ?

 

Bref, un wargame fabuleux qui réussit l’exploit de restituer très correctement cette bataille alors que nombre de ses illustres prédécesseurs s’y sont embourbés.

 

 A consommer sans modération 

 

aplausos

Le systeme intelligent

La fluidité et le rendu historique

Le matériel luxueux 

 deprime-triste-29423  Rien c'est un sans faute, même le prix est très correct...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ispano 06/09/2010 12:35


J'ai beau adorer les cubes, j'ai du mal avec ce jeu, il y a trop de règles particulières pour un jeu qui se dit simple, et la règle de congestion par exemple rend les phases de mouvement plutôt
techniques, parce que ça t'obliges à réfléchir à l'ordre dans lequel tu vas bouger tes troupes sous peine de les bloquer.
Et rien que pour le temps que demande la mise en place du jeu, il ne devrait pas s'appeler "fast action".
Bref, ce jeu est plein de bonnes idées, mais avant de la maîtriser, et d'en profiter, il faudra s'accrocher; je ne le conseille vraiment pas à des débutants.


Berdzi 08/08/2010 08:49


Ton ouverture de boite est splendide, bravo. Les photos montrent bien le matos et ta critique est très pertinente et constructive. Merci


Fencig 08/08/2010 10:48



Merci.