Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog à Fen

ALIENS: Présentation

21 Juillet 2010 , Rédigé par Fencig Publié dans #Wargames

Boite  « Alors mes cailles vous attendez quoi ?! Votre café au pieu? Encore une belle journée de soleil. Être dans les marines c'est comme des vacances à la ferme, chaque repas est un banquet, chaque fin de mois on est millionnaire, chaque corvée est une partie de plaisir ! Les marines j'adore ! »
                                                                          Sgt Apone.

 


Aliens de Leading Edge vous propose de prendre le commandement d’un groupe de marines coloniaux dans des scénarios retraçant les principales affrontement du film éponyme.

Il s’agit donc d’un wargame futuriste sub-tactique ( 1 pion = 1 homme) qui est tout aussi parfaitement adapté au jeu solo qu’au multi-joueur entre amis ( auquel cas il est uniquement coopératif, puisque les bestioles sont gérées par le système de jeu).

Voyons tout cela en détail.

« Hey Ripley, pas d'panique ! Moi et mon escouade de bastonneurs on pète les flammes. On va vous protéger ! Visez l'travail ! On a ce bijou à visée automatique et à mise à feu laser, waoum ! Vous allumez une ville entière avec ce tromblon ! On a des roquettes à fragmentation, des flingues programmés par induction, des RPQ, on a des anti-chars à tir electro-sonique à double ogive, on a des fusées, du nucléaire ! On a du bactériologique ! »
                                                                                                                      Pvt Hudson.

 Contenu 1

 

Le matériel est au standard des wargames des années 80, voir un cran au dessus.
On apprécie l’effort notable de la couleur pour les cartes individuelles de personnage et l’ensemble des aides de jeu, mais la carte, bien que magnifique, mérite un bémol du fait de sa finesse ( type papier glacé facilement déchirable et marquant relativement vite aux pliures).

 rules 1

 

Le livret de règle et de bonne qualité et, bien que monochrome, bénéficie d’une présentation claire, d’un excellent chapitrage est très didactique, permettant à n’importe qui de comprendre les règles en une lecture ( 12 pages de base +2 pages de regles optionnelles plus quelques précisions dans les scenarios). Il offre en plus une quantité non négligeable de photos du film et est émaillé de citations mythiques qui augmentent l’immersion.

 rules 2

 

Le jeu propose trois scénarios :

The reactor room qui retrace l’une des deux batailles mythiques du film, celle ou les marines rencontrent pour la première fois la menace Alien et se font botter le train ( Hudson TM).

Operations & Air Ducts permet de rejouer le dernier bastion de résistance des marines dans l’infirmerie et la course poursuite qui s’en suit à travers les conduits d’aérations.

A noter que ce scénario propose un intermède hilarant intitulé « Lets eat Burke » .

Ripley vs the Queen le moins intéressant des trois scenarios à mon goût, oppose Ripley dans son exosquelette à une reine Alien en furie.

 rules 3 

 

Un feuillet de 4 pages ainsi qu’une aide de jeu cartonnée en couleur permettent au joueur de se remémorer en un clin d’œil les points clefs du système.

ADJ 1  ADJ2.jpg

 play sumary 1

 

Des petites silhouettes cartonnées ( avec des photos couleur excusez du peu… enfin sauf pour Ripley pour laquelle on n’a qu’une silhouette sur fond de flammes, sombre histoire de royalties je suppose…) représentent les personnages et les bestioles.

 Pions 1

Pions 2

 

Drake : Et on est payé une solde de misère pour faire ça.
Ferro : Surtout si on s'reveille pour voir ta gueule Drake.
Drake : Quoi ? C'est sensé être un gag ?
Ferro : J'voudrais bien.
 

Voyons de plus près nos fiches de personnages ( couleur cartonnée encore une fois…).
Chaque fiche de personnage est imprimée recto ( personnel OK avec ses caractéristiques optimales) verso ( personnel blessé, caractéristiques dégradées).
On y trouve la capacité de mouvement, la valeur de corps à corps ( contre des aliens ne vous attendez pas à des miracles) et pour chaque armement potentiel ( indiqué selon le scénario joué) un tableau fournissant la chance de tuer une cible selon sa portée et le nombre d’actions passées à viser.

 

Petite présentation de mes chouchoux : les marines coloniaux du premier scenario.

 

Apone : Mon lieutenant, c'est mort ici, j'sais pas ce qui c'est passé mais on a raté la fête.

Apone 

Apone est un dur, c’est le seul avec Hicks à avoir trois points d’action .

Son efficacité au tir allant de pair.

De plus il est équipé d’un lance flammes dans le premier scenario, un équipement à l’efficacité redoutable à courte portée et qui a de plus l’immense avantage de ne pas causer de jets d’acides chez les aliens tués.

 

Hicks : Maintenant je voudrais vous présenter un copain à moi. Ça c'est un M40 à capteur d'impulsions 10mm, avec au-dessus et en dessous un lance grenade à pompe, c'est du calibre 30.

Hicks 

Comme Apone Hicks est un dur de dur.
3 points d’action et shotgun dans le premier scenar ( portée 7+, redoutable à 4 cases ou moins ce qui est loin d’être négligeable).

De plus c’est avec Apone ( et dans une moindre mesure Drake et Vasquez) le seul qui aie une petite chance de sonner un alien au corps à corps, pour lui faire lâcher un marine inconscient en évitant les giclées d’acide ( à tenter en dernier recours).

 

Vasquez : Ecoute ma grande, je veux savoir une seule chose... Où est-ce qu'ils se cachent ?
  Drake : Ouais Vasquez tu les auras les mecs !

Vasquez  Drake

 Vasquez, comme son copain Drake, est armée d’un smartgun, et est donc pleinement capable de faire le ménage dans une zone.

 

 Dietrich: Peut être qu'ils apparaissent pas aux infrarouges ?

Dietrich  Wierboski

De caractéristiques identiques, l’atout de ces marines est d’être armés d’un lance flammes dans le premier scenario.

 

Crowe : Qu'est-ce qu'il fait chaud ici !
Hudson : Hé oui, mec ! Mais on a un trés bel été !

Crowe  Hudson

Hudson, Frost et Crowe sont de vrais boulets dans le premier scenario. Ayant donné leurs chargeurs de fusils à impulsion à Apone sur ordre de Gorman ils ne disposent que de pistolets automatiques, d’une efficacité plus que douteuse face à la chitine et la vitesse des xenomorphes.

 

Hudson : C'est une vraie mission de combat mon lieutenant ou juste une chasse au moustique ?
Gorman : Tout ce qu'on sait c'est qu'on a aucun contact avec la colonie et qu'un xénomorphe peut se manifester.
Frost : Excusez mon lieutenant, un quoi ?
Gorman : Un xénomorphe.
Hicks : Ça c'est ton moustique, et on va à la chasse à cet insecte...

 play ex 1

 

Alors comment on joue ?

 Le tour de jeu est organisé en 4 phases.

1) Phase de mouvement des Aliens.
2) Phase d’apparition des Aliens
3) Phase d’attaque des Aliens
4) Phase des Marines

 

Les aliens sont gérés par le système.
Ils apparaissent sur la carte à chaque tour ( le nombre de bestiole générées dépendant du scenario) en fonction d’un jet de 2D10 qui va donner leur coordonnée d’arrivée ( les différentes cartes sont ainsi porteuse de zones d’arrivées plus ou moins denses et plus ou moins groupées).
En gros ils se déplacent de 4 cases en direction du marine conscient le plus proche ( qui n’est pas en corps à corps avec un autre alien). Des qu’il rentre dans la case du marine l’alien est retiré du jeu et posé sur la carte d’identification du dit marine.
Un alien qui vient d’apparaître peut aussitôt bouger d’une case.
Tout marine dont la carte d’ID est porteuse d’un alien à la phase 3 est victime d’un corps à corps avec cette bestiole ( et en général ça se passe mal).

 

Les marines sont gérés par le ou les joueurs et peuvent exécuter autant d’action qu’ils ont de points d’action.
Bouger d’une case, entamer un corps à corps avec un alien, soulever un copain inconscient etc… Coute un point d’action.

Effectuer un tir coute de 1 à 2 ( 3 pour Apone ou Hicks) points maximum en fonction du temps que l’on souhaite mettre à ajuster sa cible.

Ainsi un marine typique, avec deux point d’action a généralement le choix entre :
Bouger de deux cases
Bouger d’une case et faire un tir instinctif
Ne pas bouger et effectuer un tir ajusté.

Un tir réussit signifie un alien éliminé et éventuellement une gerbe d’acide pour les malheureux se trouvant dans une case adjacente à la bestiole.

 

Et enfin, pour savoir qui, du système ou des joueurs remporte la partie, on compte le nombre d’humain survivants à la fin de chaque scenario ( c'est dire si çà rigole pas)...

 

Vasquez : « ON LES BUTTE !!!! »

 

Voilà, le jeu est simple mais très tactique, le matériel est de qualité et surtout l’ambiance est là.
On se sent complètement immergé dans le film, c’est l’angoisse à chaque phase de génération d’aliens et on se surprend à crier à chaque xénomorphe transformé en charpie.
On joue en solo comme à plusieurs et les deux types de jeu amènent des expériences fort différentes :
_ Tactique posée et réfléchie en solo, 
_ Joyeux bordel genre « sauve qui peut » à plusieurs ( du moins tant que les joueurs ne sont pas habitués au systeme).

Bref Aliens est, sans doute, l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur wargame sub-tactique light solo que je connaisse.

 

aplausos

Le système

L'ambiance

La qualité des composants ( pour l'époque)

 deprime-triste-29423

La carte en papier trop fine

La difficulté à trouver ce jeu et sa cote en occasion

Qu'aucun éditeur ne le republie

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

greuh 29/03/2011 17:52


Moi je me suis éclaté à faire jouer au JdR. Si si.


Fencig 29/03/2011 18:02



Ca il va falloir que tu m'en causes...


Il m'a toujours intrigué ce JdR.



Sylvestre 21/07/2010 20:18


Super article !!!
Juste, tu cites comme défaut la cote élevée du jeu sur le marché de l'occaze -tu l'as payé combien celui-là ?


Fencig 21/07/2010 20:41



Je l'ai acheté quand il est sorti en 89.


Mais aujourd'hui il fleurte souvent avec les 80$ en occase pour un ex pas forcement impeccable.



willy44 21/07/2010 18:23


eh !
tu as pas mis les caractéristiques de Ripley !
elle vaut quoi ?


Fencig 21/07/2010 20:42



Elle est aussi balaize qu'un marine.


En gros entre Hicks et Vasquez.